« Un si petit oiseau », un si beau roman ♡


Cela m'arrive rarement d'acheter des livres sortis récemment et de les lire sur le coup. Pourtant, c'est ce qui s'est passé avec Un si petit oiseau, que j'ai adoré ! Je vous présente donc mon premier coup de cœur de 2019 en espérant vous séduire ♡

« Elle ferme les yeux, écoute la nuit, elle sent battre le cœur de la Terre, sous elle, celui des hommes, des arbres, des animaux, ce cœur nocturne qui bat depuis le commencement, qui battra après elle. Elle appartient à ce monde immense. Et son bras, peut-être, alors, est dérisoire. »

Un si petit oiseau est un livre drôle, beau, émouvant et surtout très bien écrit. On y sourit autant qu'on a la gorge serrée : Abi (pour Abigail) a perdu son bras droit dans un accident de voiture. On parle donc de reconstruction, d'acceptation de soi, mais aussi de découvertes et de redécouvertes, d'amitié et d'amour, de famille, d'amis.

L'auteure aborde de multiples points de vue au fil de son roman, rendant son récit encore plus saisissant, plus réel, plus émouvant. Elle nous raconte les parents horrifiés d'apprendre que leur fille, leur bébé, va se faire couper le bras, mais qui essayent de ne pas montrer leur tristesse. Elle nous raconte la petite sœur, qui a le sentiment d'être ignorée et laissée de côté, sans pourtant en vouloir à sa sa sœur. Elle nous raconte la colère, la tristesse, la sensation d'être perdu. La sensation de ne plus savoir qui on est. Et tous ces passages ne peuvent que vous couper le souffle ! Sans oublier le mot de la fin, celui de l'auteure, très touchant.

Malgré toutes ces émotions, j'ai souvent ri, souri, et surtout j'ai aimé suivre tous ces instants de vie. D'ailleurs, j'ai tant aimé que j'ai lu ce roman très rapidement ! Il faut dire que l'écriture est très agréable, très belle. J'ai corné plusieurs pages pour me souvenir de belles et marquantes citations !

Un si petit oiseau mériterait qu'on parle (encore) plus de lui tant il est bon. C'est une histoire émouvante et inspirante, menée par une plume fabuleuse et poétique, qui rend le roman plus qu'agréable à lire. Cela me donne aussi très envie de découvrir Je suis ton soleil, de la même autrice ! Seul bémol que je reproche à ce roman : j'ai eu un peu de mal avec le personnage d'Abigail, à qui je ne me suis pas vraiment attachée.
 
 Un si petit oiseau, Marie Pavlenko
éditions Flammarion

"J'ai confiance en elle. En sa capacité à se battre, à renaître, à apprivoiser le monde qu'elle redécouvre, à le reconstruire à sa hauteur à elle."

2 commentaires:

Je lis & je réponds aux commentaires !

Créé par Pauline LF. Fourni par Blogger.

Instagram