Pauline - Je lis donc je suis

13 février 2015

Rachel Cohn ϟ Version Bêta [AVIS A DEUX VOIX]


Éditions : Robert Laffont
Collection R
Genre : Dystopie
Parution : 2012
Elle est l'absolue perfection.
Son seul défaut sera la passion.

Née à seize ans, Elysia a été créée en laboratoire. Elle est une version BETA, un sublime modèle expérimental de clone adolescent, une parfaite coquille vide sans âme. La mission d'Elysia : servir les habitants de Demesne, une île paradisiaque réservée aux plus grandes fortunes de la planète. Les paysages enchanteurs y ont été entièrement façonnés pour atteindre la perfection tropicale. L'air même y agit tel un euphorisant, contre lequel seuls les serviteurs de l'île sont immunisés.

Mais lorsqu'elle est achetée par un couple, Elysia découvre bientôt que ce petit monde sans contraintes a corrompu les milliardaires. Et quand elle devient objet de désir, elle soupçonne que les versions BETA ne sont pas si parfaites : conçue pour être insensible, Elysia commence en effet à éprouver des émotions violentes. Colère, solitude, terreur... amour. Si quelqu'un s'aperçoit de son défaut, elle risque pire que la mort : l'oubli de sa passion naissante pour un jeune officier...
___________________________

J'ai découvert ce livre grâce à une amie qui me disais avoir détesté. Curieuse, je me suis donc lancée dans la lecture d'une belle brique de presque 500 pages. Je partais sans idées sur ce roman ; la couverture me plaisait, le résumé paraissait intéressant, et quand je vous ai demandé votre avis, la plupart étaient positifs. Malheureusement je rejoins sur plusieurs points mon amie qui n'a pas vraiment apprécié !

Avant de continuer votre lecture je souhaite vous avertir que cet avis un test, un essai qui me permettrait de développer une idée qui me trotte depuis longtemps dans la tête. Je vous parlais il y a quelques lignes d'une amie qui n'a pas aimé ce roman : je vous propose de découvrir son avis - intégré dans le mien. Son avis sera en couleur tandis que le mien sera noir ! J'espère que cette idée vous plaira !

Le roman est issu de la collection R, et a d'ailleurs un visuel vraiment délicieux. Il y a énormément de choses que je reproche au livre, mais je dois lui accorder que le décor est extra, je me suis très bien imaginé l'île paradisiaque au soleil. Le Desmene est cadre idéal pour une lecture qui promettait d'être originale, car Version Bêta est une dystopie et avec plaisir, je voulais me lancer dans un roman du genre avec un environnement moins hostile (hostilité qui impose souvent l'atmosphère du roman). Par contre, je n'ai trouvé que rien d'autre n'allait : les protagonistes ne sont pas ni attachants et n'ont pas de qualité qui pourrait avancer l'histoire. Elysia, héroïne et clone, est une jeune fille naïve, elle n'est ni courageuse ni intelligente, ou drôle. Elle est un personnage ne disposant pas de capacité exceptionnelle si ce n'est son physique très attirant et ses dons sportifs, c'est un personnage banal qui se contente de raconter les scènes qui se passent sous ses yeux : jouant le rôle d'un clone froid, et supposé ne rien ressentir, elle donne peu son avis sur ce qui l'entoure, ce qui rend la narration assez fluide mais hachée.

J'ai trouvé le roman beaucoup trop long. Certes, il est agréable à lire et plutôt fluide, mais je pense et j'aurais aimé que l'auteur synthétise certains éléments. Au contraire, elle essaye ici de développer plusieurs thèmes : le plus important concerne les clones, leur âme et leur esclavage, mais elle soulève également la question de la drogue chez les jeunes. Le bémol vient du fait qu'aucun des thèmes ne sont bien approfondis ; en supprimer un pour se concentrer sur l'autre aurait été bénéfique. L'auteur essaie d'amener des sujets sérieux derrière une sorte de légèreté (ce dont j'étais ravie), mais cela ne fonctionne pas : le rapport à la drogue, aux besoins de l'homme pour être heureux, l'utopie/ataraxie ou encore le clonage : rien ne fonctionne, on reste en surface, j'imagine que la société est censée être un reflet de la notre (où la drogue est mise en valeur par exemple) mais ce n'est pas un angle qui a été bien mené. L'esclavage, et la violence que peuvent recevoir des personnes travaillant pour des gens extrêmement riches, sujets toujours d'actualité, m'ont paru vulgarisé ce que j'ai trouvé dommage.

Si vous avez été attirés par le résumé, n'y faites pas trop attention. Pour ma part, les dernières phrases du second paragraphe ne collent absolument pas avec ce qui est réellement écrit dans le roman. Sans vous spoiler, je peux déjà vous dire qu'Elysia n'a pas une "passion naissante pour un jeune officier" ! C'est bien plus complexe que ça.

L'histoire d'amour ne tient pas debout, elle est fade et n'a aucun sens : elle occupe moins de 100 pages de l'intrigue générale, ne m'a pas du tout touchée. Elle a juste montré encore une fois, les désirs associés à l'humanité d'Elysia mais sans plus, de plus la fin du roman m'a paru complément déconnectée de tout ce qui avait pu se passer auparavant. Quand le résumé promet une jeune fille qui n'est pas censée avoir des sentiments mais que la passion perdra, j’espérais secrètement que la passion serait dirigée vers autre chose que la tension sexuelle qui est, je trouve, assez présente dans le roman. Une petite déception, j'espérais des étincelles auxquelles je n'ai pas eu le droit.

Le résumé, et l'histoire indiquent qu'Elysia n'est pas censée être capable de ressentir, ainsi l'auteure tente de mettre l'accent sur les différentes émotions que son personnage peut ressentir, même si elles peuvent sembler injustifiées. A plusieurs reprises, Elysia décrit des scènes qui m'ont un peu étonnée voire choquée : les détails qu'elle fournissait me semblait indécent, et elle faisait un peu office de voyeuse... (j'aimerais pouvoir donner un exemple mais ce serait spoiler l'intrigue.) Elle est très égoïste, centrée sur elle-même, et surtout très naïve : elle a un secret qu'elle divulgue et fait des choses sans réfléchir aux conséquences dans une société où rien n'est pardonné (chose qu'elle admet elle-même). Là dessus je suis absolument d'accord : pour moi, Elysia est sensée être un clone donc ne rien ressentir du tout. Or dès les premiers chapitres elle indique qu'elle aime certaines choses, qu'elle ressent des émotions envers des personnes.. J'aurais aimé beaucoup plus ressentir la personnalité froide d'Elysia afin que son évolution soit beaucoup plus contrastée.

Les personnages secondaires sont assez insipides, ni passionnants ni dérangeants. Je pense pouvoir assurer que trois personnages masculins se distinguent dans l'intrigue : Ivan, Tahir et Alex. Ivan est un odieux personnage, ridicule, qui m'a fait énormément pitié et m'a beaucoup mise en colère, Tahir est un personnage fade, très fade. L'auteur, dès le départ, crée une légende, un mystère sur lui qui m'ont paru injustifié : il est central à l'histoire pourtant, il est vite oublié par le lecteur et par Elysia (ce qui m'a bien fait rire sur le coup). Alex est le personnage que j'attendais le plus, il était pour moi, celui qui devait donner tout son sens à l'intrigue, je n'ai adhéré ni à son passé, ni à son caractère. Bref, grosse déception pour les personnages masculins, qui ne sont pas rattrapés par les personnages féminins auxquels Elysia n'accordent pas d'importance si ce n'est Liesel que j'ai trouvé toute mignonne.

Les rebondissements sont, pour ma part, assez prévisibles ce dont j'étais très déçue : je m'attendais à du suspense, même s'ils sont placés aux bons endroits, et permettent que l'intrigue avance assez sûrement. La fin est vraiment prévisible et plusieurs actions/ propos de la narratrice dans les dernières pages m'ont vraiment dérangées. Je ne pourrais mieux dire ! Pour ma part, certains rebondissements m'ont vraiment choquée. Je les ai trouvés inutiles, barbares et même stupides. Je me suis réellement demandée comment et pourquoi l'auteur était venue à écrire ça.

En définitive, Version Bêta est une lecture brouillon : le personnage principal est agaçant, et banal, les personnages secondaires mal utilisés, la romance et les sujets sérieux qui sont évoqués sont mal menés. Une lecture que je ne conseille que pour se faire un avis, car elle a plu à beaucoup de gens mais un roman trop moyen et une jolie déception pour moi. Finalement, je n'ai pas été aussi déçue que mon amie, mais j'attendais beaucoup plus d'un roman venant de la Collection R qui m'a habituée à beaucoup mieux. Bien qu'elle soit intrigante, j'ai senti venir la fin et mon coeur n'a raté aucun battement : je ne sais pas si je lirai la suite. Quand à ce roman, je pense qu'il est préférable que chacun ait son propre avis !


Très bon - Bon - Agréable - Moyen - Laborieux



Petits mots :

  1. Une lecture bien agréable.

    RépondreSupprimer
  2. Je connais pas du tout. A lire le résumé le livre aurait pû me plaire mais ton avis me fais hésiter. En tout cas je suis d'accord avec toi j'adore la couverture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien je te conseille plutôt d'emprunter ce livre que de l'acheter. :/

      Supprimer
  3. Ce livre m'a toujours tenté :)
    Dommage qu'il ai été une déception pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras si tu le lis :)

      Supprimer
  4. Il me tentait beaucoup au départ puis au fil du temps moins...je ne sais plus trop lol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends peut-être une sortie en poche ? :p

      Supprimer
  5. j'ai adoré cette lecture, je ne sais pas s'il va y avoir un tome 2 ou pas, il faudrait que je me renseigne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas qu'un second tome soit prévu, même en anglais il n'est pas sorti !

      Supprimer
    2. Le tome deux est sorti en anglais, et ne devra pas tarder en français, il me semble. La saga en elle-même est constituée de quatre tomes xx ♥

      Supprimer
    3. Merci pour l'info ! J'ai regardé sur Livraddict et il n'y avait rien mais c'est sans doute car c'est un site français :)

      Supprimer
  6. Bonsoir mes tinkerbelliens,

    Je suis de retour avec pour une fois deux chroniques en main, et oui j'ai bien travaillé cette semaine.
    Il y a tout d'abord, le livre de Cathy Delanssay & Cédric Janvier :

    - http://tinkerbells-readings.blogspot.fr/2015/02/reves-dorchidees-de-cathy-delanssay.html

    Et enfin le livre de Salla Simukka:

    - http://tinkerbells-readings.blogspot.fr/2015/02/je-mappelle-lumikki-tome-1-rouge-comme.html

    Bonne soirée,

    bisous, bisous,

    Tinkerbell.

    RépondreSupprimer
  7. C'est l'un des livres de la collection qui me tente le plus mais vos amis me refroidissent un peu mais je vais quand même essayer de le lire. En tout cas j'aime bien le concept de regrouper vos deux avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yay ^^ Merci Santi ! Je pense qu'il vaut mieux que tu te fasse ton propre avis ;-)

      Supprimer
  8. C'est vrai que le résumé est très tentant mais au vu de ta chronique le livre a l'air très moyen. Si j'ai l'occasion de le lire pourquoi pas, pour me faire un avis dessus mais sinon ce n'est pas un livre que je chercherais à lire absolument.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la limite si tu as l'occasion de l'emprunter, fais-le :) Et arme toi de courage car il est assez volumineux ^^

      Supprimer
  9. Le mélange d'avis est une super idée ! Je trouve que ça fonctionne très bien. Je n'avais pas envie de lire ce livre de base, maintenant je vais m'abstenir c'est sur et certaine :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Et... tu fais bien de ne pas tenter x)

      Supprimer
  10. Je crois que je déteste toujours autant ce livre hahahahah, je n'ai pas su devenir plus tendre avec lui

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a que toi pour retrouver ce bouquin là! Je t'avoue que je n'y pense plus trop, je me souviens juste de ne pas avoir aimé! xD

      Supprimer

Je lis & je réponds aux commentaires !