Pauline - Je lis donc je suis

Catégorie : lecture
choisissez la rubrique qui vous intéresse
Première visite sur le blog ?

24 mars 2015

Nos faces cachées | Amy Harmon


Il y a de ces romans qui se font connaître grâce aux multiples coup de coeur de la part de notre entourage. Quand on les commence, on a toujours cette peur de ne pas aimer et d'être déçu deux fois plutôt qu'une. Mais c'est souvent plus difficile de dire pourquoi on a aimé un livre plutôt que d'énumérer tous les points qui nous fait détester un autre. Nos faces cachées réuni ces deux catégories. Je n'ai pas aimé le début et je suis tombée amoureuse du reste. Je m'interrogeais en le commençant mais j'ai fini par le dévorer. De sceptique, je suis passée à intriguée puis intéressée, et subjuguée. Je me croyais hors du temps, dans une bulle, isolée du reste du monde, plongée dans une histoire si singulière.

Cependant j'insiste sur le fait que je n'ai pas aimé les 150 premières pages. La narration à la troisième personne m'a déstabilisée, je ne m'attachais pas à Fern ni à Bailey bien qu'ils soient très particuliers. D'ailleurs je n'avais pas saisi tout de suite que Bailey était un garçon ! (je garde en tête la Bailey de Quatre filles et un jean). Je ne comprenais pas trop le but du roman, ni ce qui avait pu intéresser les gens. Je voyais Fern comme une fille plutôt banale accompagnée de son cousin, et Ambrose comme un de ces types qu'on a trop souvent vu au collège ou au lycée, ce genre de mec qui sait qu'il est beau. Je n'aimais pas ce roman parce que je n'étais pas encore dedans. Parce que la machine de guerre (et ce n'est pas un mauvais jeu de mot) n'était pas encore lancée.

Mais je l'avoue. J'ai fini par oublier ce qu'il y avait autour de moi pour me concentrer sur la seule chose qui m'importait : lire Nos faces cachées. Et surtout, le vivre. Du mieux que je le pouvais. Parce qu'on ne dirait pas comme ça, mais ce bouquin cache tellement de choses en lui ! Pas seulement un conte de fées entre la Belle et la Bête. Si c'était le cas je n'aurais pas eu le souffle aussi coupé. Ce qui est beau dans ce roman, c'est qu'il allie des thèmes difficiles avec d'autres plus doux. C'est un sublime mélange, c'est aussi dur que fragile, aussi saisissant qu'émerveillant. Je m'égare en vous parlant de ce livre comme j'ai pu me perdre dans toutes ces lignes, toutes ces pages qui se sont tournées à une vitesse folle. La phrase 'On ne compte pas quand on aime' prend tout son sens avec ce roman : rajoutez des centaines de pages, des dizaines de tomes à cette histoire, je les lirai. Je les dévorerai.

L'histoire est bien trop complexe pour que je vous en parle sans gâcher les détails qui la parcourent. Simplement, ne vous attendez à rien de prévisible. Ne pensez pas que tout est dit dans le résumé ou bien que ce dernier en dit trop. N'abandonnez pas au bout de 100 pages car rien ne vous plait. Allez jusqu'au bout pour connaître, aimer peut-être, et comprendre. Comprendre les petites touches d'amour et de bonheur qui sont disséminées telles des miettes parmi les mots. Ne vous inquiétez pas de ne pas saisir la logique des titres de chapitres : c'est que j'ai trouvé le plus beau, le plus touchant du roman. Ne lisez pas la dernière phrase avant de le commencer.

Prennez le temps.
Appréciez.
Dégustez.
Détestez et pleurez, riez et souriez.

Je n'y pensais pas et ce roman est bel et bien un coup de coeur. Pour son histoire touchante, mêlant éléments inventés ainsi qu'Historique (le 11 novembre 2001). Pour ses personnages ordinaires, ces héros quotidiens, ces grimaces de joie, de peur ou de tristesse.
Merci, merci d'avoir publié ce roman. Merci d'avoir eu un jour l'idée de tels personnages, merci pour ce moment, merci pour Fern, Bailey, Ambrose et moi. Je suis heureuse d'aimer ce roman et je le serai encore plus si j'arrive à vous donner envie d'aimer !

Mon état à la fin de ma lecture :

   

_______________________________________________


Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être...

Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire. L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...

Éditions Robert Laffont
Collection R
Genre : Romance
Parution : 2015
17€

Petits mots :

  1. Un livre à lire sans se poser de questions, y a pas à se demander s'il faut le lire ou pas, fonceeeez

    RépondreSupprimer
  2. Ta chronique donne vraiment envie de le lire. C'est vrai qu'on entend beaucoup de bien de ce livre et que du coup, nos attentes se font en fonction.
    Je pense qu'il va filer tout droit dans ma Wish List :D

    RépondreSupprimer
  3. Après cette chronique, je te promets de faire un effort pour sortir ce livre le plus tôt possible de mon étagère! *^*

    RépondreSupprimer
  4. Un magnifique livre qui m'a également bouleversée ! Heureuse de voir que je ne suis pas la seule à avoir eu un coup de coeur ! (j'ai moi aussi eu du mal à savoir si Bailey était une fille ou un garçon au début ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me rassures pour Bailey ! :p J'avais peur d'être la seule ^^

      Supprimer
  5. J'espère adorer autant que toi, c'est un avis très spécial que tu as ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le moins qu'on puisse dire.. :p

      Supprimer
  6. Waouh tu me donnes vraiment envie de le lire !! Je pense que je vais me laisser tenter surtout que je n'entends que des avis positifs. Autant me faire ma propre opinion :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est le mieux à faire ! :)

      Supprimer
  7. Encore un avis positif sur ce livre. Bon, c'est décidé, la prochaine fois que je le vois je saute dessus, même si j'avais dit que je n'achetais plus rien ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui là tu ne vas pas le regretter ! ♥

      Supprimer
  8. ... et merci pour cette chronique, Pauline.
    Les premières pages me font peur, mais si je tombe dessus, je le lirai sûrement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut perséverer et la magie opère rapidement ! C'est ce qui est génial ! :D

      Supprimer
  9. Je suis contente de voir que malgré un début mitigé tu l'ai apprécié. Ça a été pareil de mon côté, moi qui pensait être extrêmement déçue de ce roman, ça a finalement été un coup de cœur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis heureuse de voir qu'on a eu le même avis ! C'est dingue à quel point ce roman m'a finalement bouleversée. J'imagine que tu l'as aussi été quand tu as compris les titres de chapitres...

      Supprimer
  10. Oh mais je sais pas quoi faire moi...! Il y a déjà des tonnes de livres que j'aimerai lire et il faut que tu me donnes envie d'en rajouter un de plus dans ma Wish-list... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au lieu de l'ajouter dans ta WL, mets le directement dans ta PAL :p

      Supprimer
  11. J'ai beaucoup entendu parler de ce livre !
    Et il me donne envie de le lire !
    En tout cas, très belle chronique qui a su me donner envie de lire ce livre ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras vite l'occasion de le découvrir! :)

      Supprimer
  12. J'aimerais trop lire ce livre, il me fait tellement envie :)

    RépondreSupprimer
  13. Je savais que tu allais finir par adorer! Le début n'est pas "trop accrochant" mais dès qu'on s'immerge dans l'histoire, c'est fini pour nous. Que des émotions jusqu'au dernier mot. Et la dernière phrase m'a arraché des larmes. Ce livre risque d'être mon One Shot de l'année!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de larmes pour la dernière phrase mais le coeur retourné... Magnifique ♥

      Supprimer
  14. Ce livre était partout du coup je l'avais acheté pas très convaincue mais néanmoins curieuse...Après ta chronique, je n'ai qu'une envie, le sortir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiiiiiiiiii ! Il faut vite que tu le lises ! :D

      Supprimer

Je lis & je réponds aux commentaires !