Jamais plus : une claque littéraire


Je suis rarement sortie aussi secouée d'une lecture...

Vous serez sûrement d'accord avec moi pour dire que Colleen Hoover est devenue une référence en matière de romance. En plus, je suis sûre que vous connaissez au moins un de ses titres, qu'il s'agisse de Maybe someday, Confess, Ugly love, ou encore Hopeless. Pour ma part, j'ai lu ces 4 romans et mon avis est sans appel : si j'ai adoré le premier, j'ai été très déçue par les suivants. Ai-je donc besoin de vous parler de l'appréhension qui m'accompagnait quand j'ai commencé Jamais plus ? D'autant plus que j'en avais beaucoup entendu parler.

Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu'elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d'une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l'amour peut tout excuser ?

Honnêtement, j'ai détesté le début, et je me suis vraiment demandé pourquoi autant de gens avaient aimé. J'ai même hésité à reposer mon livre sans le terminer... En fait, je trouvais que les personnages n'étaient pas intéressants : Lily était aussi attachante qu'une plante verte et Alyssa m'a semblé aussi énervante qu'un gosse surexcité. En plus de ça, l'écriture était fade, certains passages niais et mièvres tandis que d'autres supposés romantiques m'ont laissés perplexe. Eh oui, un "je veux te baiser" sans autre forme ne me séduit pas... Enfin, j'ai eu l'impression que certaines phrases étaient "bancales". Bref, un début compliqué.

Mais après, nous rentrons dans le vif du sujet. Et c'est à ce moment là que j'ai compris que toute la première partie, que j'avais jugée incroyablement énervante, était nécessaire au roman et aux personnages, pour mieux nous faire comprendre les mots de Colleen Hoover. C'est aussi à ce moment là que j'ai cessé de me demander si j'aimais ou non ce livre : le sujet était si saisissant, si important et si bien traité qu'il m'était impossible d'avoir ce genre de réflexion. J'étais complètement absorbée par ma lecture.

"Juste parce que quelqu’un vous blesse cela ne veut pas dire que vous pouvez simplement arrêter de l’aimer.Ce n’est pas les actes d’une personne qui blessent le plus. C’est l’amour.S’il n’y avait pas d’amour rattaché à l’acte, la peine serait un peu plus simple à supporter."

La seconde partie du roman m'a souvent mise mal à l'aise, m'a écœurée, énervée, révoltée, et enfin m'a laissée sans mots, soufflée. J'ai pris conscience du réalisme de l'histoire et de sa triste actualité, de la portée du message de l'auteure. D'ailleurs, sa note finale m'a beaucoup touchée. Ce roman, malgré ses défauts, m'a énormément marquée. Je vous conseille donc grandement cette lecture, tellement touchante et forte. Elle vous brisera le cœur mais vous donnera aussi l'envie de vous battre !

13 commentaires:

  1. Je l'ai lu en début de mois : je l'ai adoré, pour les mêmes raisons que toi ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de lire ce commentaire! :D Tu vas poster une chronique ? Je serai curieuse de te lire :)

      Supprimer
  2. Une référence pour la romance, pour moi également :) J'ai moins apprécié Ugly Love, mais ai adoré Maybe Someday et Confess ♥ Ce titre-ci me fait forcément envie.

    RépondreSupprimer
  3. Wahou, quelle chronique ! Hâte de découvrir cette histoire, j'avais bien aimé Hopeless, mais sans plus... Enfin, le thème principal m'a bouleversée, mais des p'tits trucs m'ont déplu. J'ai tout de même bien envie de découvrir ses autres romans !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ton ressenti concernant Hopeless. L'ayant également lu, je peux t'assurer que Jamais plus et beaucoup plus puissant et saisissant !

      Supprimer
  4. Waouh un super avis ! J'ai plusieurs fois tenté colleen hoover mais je dois avouer que je n'y arrive pas du tout je n'accroche pas au style :(

    RépondreSupprimer
  5. Oh lalalala tu vas encore me faire craquer toi !! (Oui encore car Hôtel Castellana est tout fraîchement arrivé dans ma PAL depuis samedi, ta chronique m'a convaincue).
    J'ai beaucoup entendu parler de Jamais plus ces derniers temps sur Booksta, il me tente beaucoup. Ce sera mon achat du mois prochain je pense.
    En tout cas, merci pour tes jolis qui donnent tant envie de découvrir tes coups de cœur <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée d'être la cause de la diminution de tes économies, mais franchement, tu ne vas pas le regretter (enfin j'espère ahah), surtout avec Hotel Castellana (trop contente que tu l'aies acheté !) ♥
      Merci à toi, c'est super de voir que mes chronique te plaisent ! Et évidemment, j'espère que tu aimeras ce roman !

      Supprimer
  6. La comparaison "aussi attachante qu'une plante verte" m'a bien fait rire ^^. Je ne lis pas beaucoup de roman contemporain, mais si un jour j'ai envie de sortir de ma zone de confort, j'essayerai peut-être de découvrir ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est vrai que ce n'est pas flatteur du tout... Heureusement que ça s'est arrangé dans la suite !
      N'hésite pas à me le dire si tu le lis un jour, je serai très curieuse de découvrir ton avis dessus :)

      Supprimer

Je lis et je réponds aux commentaires !

Créé par Pauline LF. Fourni par Blogger.