Frankly in love | Des sujets intéressantes et touchants


Frankly in love, c’est un jeu de mot amusant, une couverture attractive et un résumé prometteur qui m’ont tout de suite donné envie de lire le roman. Un an après sa sortie, j'ai enfin l'opportunité de le découvrir, en étant en plus de ça bien accompagné par Laura ! Comme toujours, c'était un plaisir de lire en sa compagnie. Nous avons pris plaisir à échanger et partageons de manière générale le même avis.

Frank Li se décrit comme un Limbo, un adolescent tiraillé entre son héritage coréen et son éducation à l’américaine. En ce qui concerne sa vie amoureuse, ses parents n’ont qu’une règle : sa petite amie sera coréenne. Quand Frank s’entiche de Brit, intelligente, merveilleuse... et blanche, les problèmes s’annoncent. Pour y échapper, il décide de feindre une relation avec Joy, une autre Limbo, qui rêve elle aussi de liberté. Le plan est parfait, mais on ne joue pas aussi facilement avec l'amour...

Commençons avec ce que j'ai le plus apprécié dans ce roman : toutes les réflexions et le ressenti de Franck, concernant sa double culture. Ses parents sont coréens et lui est né en Amérique. Il tente de répondre à des questions que je n'ai jamais eu à me poser ! En effet, il ne se sent ni coréen, car il ne parle pas la langue et ses parents n'évoquent jamais leur vie dans ce pays, ni américain, car son club d'amis est très restreint - et fortement influencé par ses parents. Au fil des pages, on parle de racisme, de quête d'identité, de famille, de double culture et de la difficulté de se positionner par rapport à ces dernières. C’est intéressant et de nombreuses réflexions sont très pertinentes.

Je pense également pouvoir parler au nom de Laura en disant que nous avons été très surprises par le comportement des parents de Frank. A de nombreuses reprises, on découvre des remarques racistes qui n'épargnent personne : les Noirs, les Mexicains, ou les Chinois (j’ai été très marquée par le “tching tchong tching tchong !” amusé de la mère de Frank). Les commentaires vont de bon train. Frank on est conscient et s’en désole. Il aimerait que ses parents prennent conscience de leur discours raciste et apprennent à s'ouvrir, d’autant plus que sa vie personnelle est également impactée par ses parents. Outre ses fréquentations amicales, ils cherchent même à contrôler jusqu'à sa vie amoureuse.

"Je ne sais pas ce qui serait le pire :
sortir avec une fille que mes parents détestent, ou avec une qu'ils adorent."

Justement, se pose le problème de la romance. À la lecture du résumé, j'ai échafaudé plusieurs hypothèses et ai envisagé ma lecture sous un certain angle qui finalement s’est révélé être complètement différent ! Le traitement effectué par David Yoon m'a surprise. Il balaye allègrement ce qui était - de mon point de vue - pertinent et intéressant. Toutefois, malgré ce changement d'intrigue, j'ai apprécié suivre Frank dans sa dernière année d'études. Le ton est agréable, parfois accompagné de traits d'humour, et de ce fait, le roman se lit très vite.

Bref, pour toutes les questions soulevées par le récit - racisme, quête d'identité, relations familiales - j'ai aimé lire Frankly in love. Les personnages sont attachants et le ton agréable, mais l'ensemble souffre de quelques défauts soulignés plus haut. Toutefois, cela reste un roman intéressant, parfois très touchant

En quelques mots :
+ les thèmes abordés, aussi intéressants que touchants
- le traitement de la romance, qui est bancale et vite expédiée


Ma note : 3,5/5

10 commentaires:

  1. D'après mes souvenirs, je rejoins ton avis - et celui de Laura.
    De bons questionnements sur le racisme, la quête de soi, etc.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai mis vraiment 40 minutes à comprendre le jeu de mots… Dire que ça fait 1 an que j'ai le livre dans ma Wishlist et 2 semaines qu'il est dans ma Pal. 😂 Je vois qu'il t'a globalement bien plu, malgré quelques défauts donc ça me rassure pas mal car je dois le lire prochainement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, oups, j'aurais du le préciser ! C'est vrai que ce n'est pas forcément évident ^^ Mais je t'invite vraiment à le lire ! Je ne doute pas que tu pourrais aimer :)

      Supprimer
  3. Dommage pour les défauts que tu soulignes mais tu me donnes envie de tenter tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les défauts sont tout de même minimes, j'ai bien aimé ma lecture ! Je te recommande ce roman :)

      Supprimer
  4. Personnellement, j'ai eu un coup de cœur pour ce livre ! Je me suis reconnue dans les problématique que peut rencontrer Frank. Je suis française, d'origine portugaise et la moitié de ma famille vit en France avec une carte de séjour ou alors a été naturalisée. Ayant grandit en partie dans la communauté portugaise, j'ai bien compris les questionnements de Frank. J'ai trouvé sa quête identitaire vraiment sympa à suivre.
    Du coup, le communautarisme et le racisme des parents de Frank est révoltant, je suis d'accord, mais il ne m'étonne pas parce que j'ai déjà été confronté à ce genre de situation dans la vraie vie. C'est beaucoup plus courant que ce qu'on pourrait croire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet je me souviens de ton avis très enthousiaste ! C'est chouette que tu te retrouves dans un roman. Et je découvre vraiment ce comportement, je suis surprise! Merci pour ton commentaire :)

      Supprimer
  5. Avis entièrement partagé ! Merci pour tous nos échanges ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi ! C'était vraiment un bon moment de partage <3

      Supprimer

Je lis et je réponds aux commentaires !

Créé par Pauline LF. Fourni par Blogger.