Le chant d'Achille | Une histoire qui brise le cœur


J’ai déjà pu évoquer ma passion pour la mythologie grecque, ainsi que mon envie de découvrir les romans de Madeline Miller. Les belles couvertures de “Circé” et “Le chant d’Achille”, combinées aux avis très élogieux sur ces deux romans, me faisaient lorgner sur eux depuis un certain temps déjà. C’est donc sur “Le chant d’Achille” que j’ai jeté mon dévolu, et je ne le regrette pas ! 

Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu'Achille est solaire, puissant, promis à la gloire des immortels. Mais, grandissant côte à côte, un lien se tisse entre ces deux êtres si dissemblables. Quand, à l'appel du roi Agamemnon, les jeunes princes se joignent au siège de Troie, la sagesse de l'un et la colère de l'autre pourraient bien faire dévier le cours de la guerre... Au risque de faire mentir l'Olympe et ses oracles.

Je ne savais pas réellement à quoi m’attendre en ouvrant ce livre. Si le nom d’Achille m’était évidemment familier, celui de Patrocle l’était un peu moins. C’est justement ce dernier qu’on découvre dès les premières pages et qu’on suit jusqu’au dernier mot. J’ai énormément aimé côtoyer ce personnage au fil du récit, en parcourant toutes les étapes de sa vie : enfance, adolescence, vie de jeune adulte. Bien sûr, le destin d’Achille rejoint très rapidement celui du jeune homme timide et effacé ; et on se rend compte encore plus vite du lien très fort qui unit les deux hommes. C’est une relation à la fois belle et inspirante, remplie d’amour et de confiance.  
 
"Je le reconnaîtrais rien qu'au toucher, ou à son odeur, je le reconnaîtrais si j'étais aveugle, aux seuls bruits de sa respiration et de ses pas martelant le sol. Je le reconnaîtrais dans la mort, à la fin du monde."
 
En plus de m’avoir fait découvrir des personnages attachants, ce roman m’a complètement transportée en Grèce Antique. Paysages paradisiaques faits de mer turquoise, plages de sable blanc, falaises abruptes ou encore forêts paisibles m’ont accompagnée au fil des pages. Cet environnement enchanteur était complété par la sensation de douceur se dégageant de l’écriture de Madeline Miller : elle a su m’envoûter dans son récit très immersif, sa plume étant à la fois réfléchie et affûtée.
 
Paradoxalement, face à cette ambiance parfois nonchalante, s’oppose la guerre de Troie. Sa menace plane au-dessus de nos protagonistes dès les premières pages du roman, dans lesquelles se mettent en place de puissantes alliances. Par la suite, sa violence se déchaîne et occupe le dernier tiers du roman. Et même en connaissant l’issue du combat, annoncée par les prophéties - et mes cours de latin - je n’ai pas pu m’empêcher d’espérer une issue différente de celle qui était pourtant inéluctable. La folie des hommes, décrite par Madeline Miller, m’a fait frissonner à de nombreuses reprises. 
 
"Peut-être que l’ultime chagrin consiste à se retrouver seul sur terre une fois que l’autre est parti."
 
Bref, “Le chant d’Achille” est un roman puissant, passionnant et émouvant, qui ne laisse pas indemne. Son histoire faite de guerres et d’amour nous fait autant de bien qu’elle nous brise le cœur. Je recommande donc évidemment cette histoire à toutes et tous, vous qui voulez découvrir l'Iliade sous un nouvel angle, narrée par un personnage fort et sensible. Une histoire qui marque et qui captive !
 
En quelques mots :
+ Achille et Patrocle, leur relation, leur confiance indéfectible
- où est passé le mythe du talon d’Achille ? 

Ma note : 4/5
(coup de cœur !)

8 commentaires:

  1. Ce roman est dans ma PAL, les avis sont vraiment unanimes et je suis contente que tu aies aimé aussi ♥ Ca me pousse encore plus à le lire à mon tour !

    RépondreSupprimer
  2. C'est ma lecture en cours ! (je le lis en anglais) Bon je n'ai lu qu'une trentaine de pages, mais pour l'instant, j'aime beaucoup. Hâte de voir comment la relation entre Achille et Pactole va évoluer 😀

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca doit être top de le lire en anglais ! Bonne lecture, j'ai hâte de connaître ton avis :D

      Supprimer
  3. Le Chant d'Achille est un roman qui me fait particulièrement envie car j'écoute beaucoup de bien de Madeline Miller et que je suis plutôt intéressée par la mythologie ! Bref, ta chronique me donne définitivement envie de me lancer ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais exactement dans ton cas, désormais je suis convaincue ! <3 Je suis contente de te donner envie de le lire, j'espère que tu aimeras !

      Supprimer
  4. Très bel avis ! :) Ce roman est dans ma PAL et depuis que j'ai découvert Circé, j'ai encore plus envie de le découvrir. Surtout qu'au final, je connais mal Achille et les personnages qui gravitent autour de lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me souviens plus si tu avais aimé Circé ? :) Il est également dans ma PAL, j'ai hâte de le découvrir !

      Supprimer

Je lis et je réponds aux commentaires !

Créé par Pauline LF. Fourni par Blogger.